USS Meredith

 

Meredith15_112.jpg

Meredith15_113.jpg

meredith_bertrand_sciboz_02.jpg

Video  History Channel / Deep Sea Detective

 

 

 

 

 

je vous emmène ces jours ci, au large d'arromanche, sur une grande épave, bien connue des pêcheurs et plongeurs des cotes du calvados, puisqu'elle est facilement accessible et très poissonneuse.

elle se trouve à la pointe du banc du cardonnet, a 1 mille de la bouée, et repose par 25 mètres de fond.

Il s'agit de l'épave du destroyer américain qui saute sur une mine le 7 juin 1944, après avoir protéger le débarquement des troupes américaines à Utah beach et Omaha beach, l'USS MEREDITH la veille, ce 6 juin 1944.

 

USS MEREDITH III:

construit en 1943, lancé en 1944

Long 115m, 4, 80m de tirant d'eau

vitesse 34 nœuds.

Armement: 6x 5 in, AA,,12x 40mm, 10x 20mm, 10x 21 in. Torpedo

Cdr George Kneupher,

appareille de Boston le 8 Mai 1944 pour escorter un convoi transportant provisions , véhicules et matériels militaires destinés à l'opération Overlord,

il atteint Plymouth le 27/05/1944. Il se prépare alors à être engagé dans les opérations du Débarquement de Normandie.

Au matin du 6 Juin 1944, après avoir escorté la force d'invasion, il prend part au bombardement du rivage d'Utah-Beach afin d'en rendre l'accès moins périlleux pour les troupes qui allaient y débarquer.

Cette mission ayant été menée à bien, le MEREDITH commence alors une patrouille de surveillance en baie de Seine.

Le 7/06/1944 dans les toutes premières heures, son artillerie repousse un vol d'appareils de la Luftwaffe qui semblait s'apprêter à larguer de nouvelles mines dans ces eaux déjà bien fournies.

 et nous verrons demain qu'il n'est pas au bout de ses peines.

 je vous emmène ces jours ci, au large d'arromanche, a la découverte d'un de ces destroyer qui participa au débarquement sur les cotes normandes le 6 juin1944

 

Hier, le Meredith a escorté le débarquement des troupes sur les cotes normandes à omaha et utah et à évité et repoussé les appareils de la lutwafe qui comptaient larguer des mines sur la zone, mais aujourd'hui, c'est lui même qui va heurter une de ces mines.

 il est 01h52.

épouvantable explosion se fait  entendre derrière la salle des machines

ravager la quasi totalité des salles de machines et chaufferies.

Par une brèche d'une vingtaine de mètres sur son flanc bâbord, la mer s'engouffre dans les œuvres vives du destroyer qui stoppe aussitôt.

Vingt minutes plus tard, malgré les efforts faits pour contenir la voie d'eau, le navire accuse 12 degrés de gîte et parait devoir à terme chavirer.

Le Commandant Kneuphers fait alors mouiller ses deux ancres afin d'empêcher le MEREDITH de dériver en eau profonde tandis que se maintenaient à proximité immédiate le destroyer JEFFERS et plusieurs bâtiments de servitude afin de récupérer les survivants.

A l'aube, la voie d'eau est contenue et l'équipe de sauvetage travaille fiévreusement au pompage des compartiments et à l'épontillage des cloisons, parvenant à réduire la gîte du navire. A 21h00, l'équipage d'un remorqueur prend la suite des opérations de sauvetage.

 Nous saurons demain, si le navire va survivre à ses blessures

 

 Je vous emmène cette semaine à la découverte de l'histoire de l'un de ces destroyer qui permirent aux troupe de débarquement de débarquer sur les cotes normandes le 6 Juin 1944, l'USS MEREDITH

Le lendemain du Débarquement, après avoir repousser les avions de la Lutwaffe, le Meredith est immobilisé par une mine qui a détruit la salle des machines.

Nous sommes le 9 au matin et les bombardiers allemands sont toujours là

  Au matin du 9 Juin, un raid de bombardiers allemands prend pour objectif le MEREDITH, toujours immobilisé.

 Deux bombes d'une tonne explosent à faible distance mettant à mal la coque qui avait déjà bien souffert. Pourtant, les avaries semblaient malgré tout superficielles et le travail de sauvetage reprend.

 Mais à 10h10, sans signe préalable, le destroyer se casse en deux et coule.

Par chance, personne ne se trouvait dans les fonds du navire à ce moment là et le remorqueur récupéra la totalité de l'équipe d'intervention.

 2 officiers et 33 hommes avaient péri lors de l'explosion de la mine et il y eut 50 blessés.

 Abandonnée, l'épave du MEREDITH demeure sur place jusqu'au mois d'Août 1960 quand une entreprise de démolition achève de le démanteler.

Elle repose aujourd'hui par 22 mètres de fond, orientée N/W, remonte de 7 mètres.

et nous allons y plonger ensemble les jours prochains

 

Aujourd'hui et demains nous plongeons, au large d'arromanche, sur une grande épave, bien connue des pêcheurs et plongeurs des cotes du calvados, puisqu'elle est facilement accessible et très poissonneuse.

elle se trouve à la pointe du banc du cardonnet, a 1 mille de la bouée, elle repose par 25 mètres de fond et remonte d'environ 7 mètres

Il s'agit de l'épave du destroyer américain l'USS MEREDITH qui à coulé le 9 juin 1944, bombardé par la lutwafe

 

L'un des canons de 5 pouces est posé à coté des restes de la partie arrière.

De la salle des machine à l'étrave, l'épave est assez intacte.

Les cales contiennent toujours une grande quantité d'obus. L'épave est très éparpillée sur 100mètres autour de la structure principale.

Prés de l'étrave il y a ce qui semble être des reste d'un moteur d'avion.

 

Mais aujourd'hui, des drôles de plongeurs britanniques semblent s'intéresser à l'épave.