ROTHESAY CASTLE

vapeur irlandais qui fit naufrage à cause d'une erreur de navigation le 04/01/1940 au NW de l'Islay, W Ecosse. Aucune victime

Rothesay Castle, Union Castle Line Mail Steamship Co Ltd, Harland & Wolf Ltd, Eilean Beag, Charlotte Elizabeth, Furlong,  
Cargo Vapeur réfrigéré Irlandais de la Union Castle Mail Line Steamship Co Ltd
construit en 1935 par Harland & Wolf Ltd à Belfast (Irlande)
Long  129.97m x larg  18.66m x creux  9.75m x tirant d'eau  8.95m, 7016 tonneaux
4 ponts; Moteur à essence; hélices; 1643 CV; 14.5 nouds; coque acier
Port d'Attache: Londre
Captain Ernest William Hyde Furlong
Position approx.: 55.53.06N / 06.21.48W

           Cheminée rouge avec le haut noir. La coque est gris-lavande avec l'exposant de charge grenat.

          Il quitte New York le 27 décembre en direction de Glasgow avec une cargaison variée de nourriture (viande surgelée,   etc) . Arrivé prés des côtes écossaises il entame une course en zigzag à 16 nouds afin d'éviter tout contact avec un éventuel sous-marin ennemi dans les parages. Malheureusement tandis qu'il tente d'éviter à son navire d'être torpillé, le capitaine Furlong amène son navire à la côte au NW de l'Islay prés de Nave Island (W Ecosse), peu de temps avant minuit le 04/01/1940. Son signal de détresse est repéré par les garde côtes vers 01h00 le matin du 5 janvier, rapidement le canot de sauvetage de Port Askaig, le CHARLOTTE ELIZABETH est envoyé en pleine nuit sur ses traces à la position indiquée à ce moment, soit 5 milles au Nord de Coul Point. Arrivant sur cette partie de l'Islay, le canot ne peut trouver l'épave et ce jusque l'aube, quelques heures plus tard les naufragés sont enfin repérés. Le ROTHESAY CASTLE s'est échoué sur des récifs s'étirant jusqu'au SW de Nave Island, prés de Eilean Beag et repose par l'arrière sur une de ces aspérités, avec de l'eau dans ses cales 1, 2 et 3. Un remorqueur est appelé mais est incapable de dégager le navire des rochers. Le lendemain matin, la mer et la forte houle ont ouvré et l'arrière s'est cassé. Le lendemain une inspection d'un agent de la Lloyd confirma la perte totale. 14 membres d'équipage sont récupérés par le canot de sauvetage présent sur zone pendant plus de 30 heures, puis sont débarqués à Port Ellen d'où ils regagnent Glasgow. Le jour suivant, le reste de l'équipage abandonne le navire.
          Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que la grosse houle réduise le bateau en pièces et qu'il disparaisse de la surface. Les courants de marée dans cette zone sont très forts.
Après enquête la cause de la perte du navire est attribuée à une erreur de navigation de la part du capitaine qui n'avait pas pris la peine de prendre les sondes. Le certificat de navigation du Capitaine est suspendu durant 1 an.
         La houle a détruit rapidement l'épave du ROTHESAY CASTLE, lui conférant un excellent site de plongée qui ne doivent être pratiquées que par des plongeurs d'expérience ou dans d'excellents conditions météo. Les restes de l'épave reposent à environ 8m au SW de Eilean Beag. L'épave est orientée au NW par 7-9m de profondeur. La partie principale de l'épave consiste dans son arbre d'hélice, le plus spectaculaire aspect de la plongée. En effet l'axe est planté sur le fond sans doute du au fait que la partie arrière soit à l'envers, il pointe de sa longueur comme un gros canon arrivant à presque 2 mètres de la surface. Autour de grosses parties de coque, quille et les machines sont toujours visibles.

          Le site est très exposé et susceptible à la houle qui combinée avec les nombreux débris de tôles de métal de l'épave, C'est pourquoi la plongée doit se faire par temps calme et nécessite de l'expérience. C'est sans doute la raison qui fait de cette épave un site où il reste encore beaucoup de morceaux d'épave plus que sur les autres épaves de l'Islay.
L'Amirauté donna la position de l'épave au 55.53.45N / 06.21.100W mais fut découverte par Gordon Riodley au 55.53.06N / 06021.48W ou 55.53.09N / 06.21.42W