DRAGON  

 position: 49°25.054N / 000°18.848W

Dragon

croiseur anglais de la classe D, mis en chantier le 24/01/1917 par Scotts Ltd de Greenock (Ecosse), lancé le 29/12/1917 et achevé le 10/08/1918.

Long  144m x larg  14,80m x tirant d'eau  5m; 40000 CV; 29 nœuds; Déplacement de 4850 tonnes;

2 Shaft Brown Curtis geared turbine (Dauntless & Diomede Parsons), 6 chaudièresYarrow développant une puissance de 40000 CV à l'hélice;

complément habituel de 462 hommes ; Réservoir de 1060 tonnes de carburant, autonomie de 6700 milles à 10 nœuds.

Armement d'origine: 6 canons de 152mm en 6 tourelles simples, 3 canons de 102mm AA, 4 x 47mm, 2 x 40mm AA, 10 mitrailleuses, 12 tubes lance-torpille de 533mm.

Modifié en avril 1943: 2 x quadruple 2pdr et 8 x 20mm sont ajoutés. Puis en avril 44: 1 x 6in (152mm), 1 x 1 x 4in(102mm) et 4 x 20mm sont débarqués et le light AA est remplacé par 5 double power operated 20mmm et 4 x 4in (102mm) AA, tous les tubes lances torpilles sont enlevés.

Tout comme ses sistership  DAUNTLESS, DANAE, DEHLI, il a été refondu en 1929-1930 et transformé en croiseur anti-aérien (1940).

En dépit des plans grandiose d'avant-guerre pour l'expansion de la Navy, aucun nouveau croiseur ne fut envisagé. Pourtant le chef de la Marine Polonaise en Exil en Grande-Bretagne était soucieux d'augmenter ses forces par l'addition de navires plus gros que ses destroyers. Ses seules sources d'approvisionnement étaient bien-sur la Royal Navy, mais les britanniques souhaitent que la Pologne ne gèrent que des bâtiments plus petits que les destroyers, dont les polonais utilisaient déjà avec brio.

Pourtant en 1942, les polonais se voient attribuer le vieux croiseur DRAGON alors en réparations à Cammel Laird, et en ressort  le 15/01/1943. Le choix d'un nom polonais posa problème politique, les polonais souhaitaient le nommer LWOW (du nom d'une ville au SE de la Pologne), c'était très ambigu pour les britanniques à cause de ses alliés soviétiques et comme aucun des autres noms proposés ne put être retenu, son nom ne fut finallement pas changé. Au moment de son transfert son armement était de 5 x 6in (152mm), 12 x 2pdr, 8 x 20mm et des torpilles. En fait le navire ne fut pas complètement refait avant aout 43 puis il fut affecté à Scapa Flow. Il devait couvrir les convois Russes . En mars 1944 il est affecté au 10ème squadron de croiseurs, après quoi il commença l'entrainement pour l'invasion en Europe. Durant avril et mai il repart en réparations à Chatham où 2 x 40mm AA sont ajoutés et les 8 x 20mm remplacés pâr 4 doubles et 4 simples.

Il quitte Clyde le 02/06/44 , unité de Force B avec le WARSPITE et un destroyer d'escorte, ils arrivent à Sword Beach le 06/06/44 à 02h00 pour assurer la défense cotière. Les 2 jours suivants ils attaquent les batteries de Calleville sur Orne, Trouville et Caen ainsi que les concentrations de tank. Le 08/06, il attaque les bateries de Houlgate et continue d'assurer la surveillance des navires avitailleurs .  Il retourne à Portsmouth le 07/06/1944 pour refaire le plein de fuel, de stocks de munitions et de matériels militaires pour son équipage de 452 hommes.

Le 08.06.1944,  il retourne sur la zone de Sword Beach où il est torpillé à 04:30  par un sous-marin de poche allemand de type "Neger" . Le jour suivant il est remorqué et trop endommagé pour être à nouveau réparé, il sera sabordé au Gooseberry 5 (devant Ouistreham).

 Aujourd'hui l'épave repose à environ 12 milles au nord de Ouistreham par 18 m de fond , couchée sur tribord , orientée SW , et remonte de 6 mètres. Ancre à l'arrière, les restes d'une cheminée sur le fond prés du milieu du navire et tourelle sur l'avant.

 © 2005 CERES - Tous droits réservés  - All rights reserved