EMPIRE BROADSWORD

 

 position: 49°25.361N / 000°53.054W

 

   

 

 

 

Grand cargo construit en 1942 aux chantiers Consolidared steel Corporation Ship Yard de  Wilmington, USA. Lancé en décembre 1942 sous le nom de CAPE MARSHAL.  

Long  121,3m x larg  18,4m x creux  10,7m; 7177 tonneaux; machines à turbines; 15 nœuds.

Réquistionné par le Ministère des transport de la Guerre, affecté à la classe "Empire", il est renommé EMPIRE BROADSWORD . Il est mis en service comme LSI (L)(Landing Ship Infantery (Large)). Les LSI, Landing Ship Infantry sont des cargos liner equipés pour le transport des troupes sur la zone d'assaut. Ils sont équipés pour transporter un bon nombre de LCA (landing Craft Assaut ou barges d'assaut avec 4 hommes d'équipage et pouvant transporter 35 soldats et 800 livres de matériels) desquels les troupes pouvaient débarquer sur les plages.

Le 5 juin 1944, il quitte le Solent et prend part à la 1ère vague de débarquement, avec 1300 soldats et 18 barges de débarquement pour l'assaut de Sword beach .

Un mois aprés, le 02/07/1944, alors qu'il effectuait un voyage de routine, il manoeuvre dans une zone de mouillage pour débarquer 110 marines et à 18h05, il heurte quasi simultanément 2 mines. Les violentes explosions entre la cale n°4 et n°5  juste au dessus de la quille, soulèvent l'arrière du bateau hors de l'eau  éjectant plusieurs barges de débarquement de leur rampe de lancement. L'eau innonde la salle des machines. Tandis que les bléssés sont évacués dans des canots, l'arrière se brise rapidement . Afin d'éviter que le navire dérive avant d'avoir terminé l'évacuation, le Capitaine ordonna que l'on mouille les 2 ancres tandis qu'il irait mettre son plus bel uniforme (fierté de tout capitaine, s'il doit mourir sur son navire ce doit être dans son plus bel uniforme). Soudain le navire gite d'un coup sur tribord, le capitaine ordonne d'évacuer. A 18:35 juste quand le Capitaine embarquait sur une vedette, le bateau chavire sur tribord et coule en faisant 7 victimes tuées pendant les explosions.  

L'épave de l'EMPIRE BROADSWORD est maintenant marquée par une grosse boué

 

C'est l'un des navires de l'opération Neptune, la partie maritime du débarquement de juin 44, que nous découvrons aujourd'hui,

l'empire broadsword

coulé sur les cotes du calvados, à 3 milles de Viervile sur mer, là ou la plage s'appelle Omaha Beach,

et ou la première division d'infanterie des états unis à débarqué le 6 Juin 1944

*****************************************************

Il y a maintenant 60 ans les troupes alliées débarquaient sur les cotes de Normandie, pour libérer l'Europe.

C'était l'opération Overlord.

A l'intérieur de l'opération overlord, il a fallut mettre en place une opération purement maritime :

La constitution d'une formidable armada de navire qui approcheraient nos cotes, débarquerais les hommes et le matériel, et détruirait les menaces ennemis.

C'est cette fois l'opération Neptune.

et c'est l'un des navires de cette opération que nous allons découvrir aujourd'hui:

l'empire broasword!

L'empire Broasword est un grand cargo construit en 1942 aux chantiers Consolidared steel , sur Ship Yard de  Wilmingtonaux USA.

il est lancé en décembre 1942 et porte le nom de CAPE MARSHAL. 

il fait alors 120 mètres de long pour 7177 tonneaux; et ses machines à turbine le propulsent à environ, 15 nœuds.

Il est rapidement réquisitionné par le Ministère britannique des transport de la Guerre, puis,  est affecté à la classe "Empire",

Puis, tout comme ces autres navires bien connus des cotes du calvados, l'empire Javelin, et l'empire Rosebery, et est renommé EMPIRE BROADSWORD ,

Il est mis en service comme LSI (L) ce qui signifie :(Landing Ship Infantery (Large)).

Les LSI, sont des cargos équipés pour le transport des troupes sur les zone d'assaut, mais il peuvent également transporter un bon nombre de barges d'assaut avec 4 hommes d'équipage 35 soldats et 800 livres de matériels, desquels les troupes doivent débarquer sur les plages de normandie.

Mais, dès demain il quittera l'Angleterre et rejoindra les cotes normande et la plage d'Omaha beach, où son sort l'attend déjà.


Il y a maintenant 60 ans les troupes alliées débarquaient sur les cotes de Normandie, pour libérer l'Europe.

C'était l'opération Overlord.

A l'intérieur de l'opération overlord, il a fallut mettre en place une opération purement maritime : l'opération Neptune

et c'est l'un des navires de cette opération que nous allons découvrir aujourd'hui:

l'empire broasword!

************************************

Nous sommes donc le 5 juin 1944, et l'empire Broadsword  accompagnés de centaines de navires de toutes sortes, LCI, LCT, , mais aussi les plus gros, les LST et les destroyers qui les protègent, quitte le Solent et traverse la Manche.

C'est l'opération Neptune , la phase navale du débarquement.

Près de 300 dragueurs de mines ouvrent la voie, dégageant de larges chenaux pour les navires qui transportent plus de huit cent mille combattant, vers les cinq plages ,

sword et gold pour les Anglais, Juno pour les canadiens, omaha et Utah pour les américains

Le lendemain 6 juin au matin, c'est le Jour J , et notre cargo prend part à la 1ère vague de débarquement britannique à Sword beach , en face de Ouistreham, après que les américains aient débarqué à UTAH et OMAHA à 6h30.

 Garce à ses douze embarcations de débarquement que l'on appelle les LCVP, comme landing craft, vehicule and personnel

Il y dépose 1300 soldats qui participent à l'assaut des cotes Normandes, avec la 3 eme division d'infanterie britannique.

Ils sont pour cela aidés par des commandos français débarqués auparavant.

L'empire Broasword poursuit alors ses missions de transport traversant la manche de nombreuses fois entre les ports français et brittanique, pendant près d'un mois, jusqu'au jour fatal, où dans une zone de mouillage, il manœuvre pour débarquer 110 marines.

Le 2 juillet 1944


Il y a maintenant 60 ans les troupes alliées débarquaient sur les cotes de Normandie, pour libérer l'Europe, au cours de l'opération NEptune

et c'est l'un des navires de cette opération que nous allons découvrir aujourd'hui:

l'empire broasword, qui pendant près d'un mois à débarqué des milliers d'hommes dans les ports du calvados

*******************************************************

L'empire Broasword poursuit alors ses missions de transport traversant la manche de nombreuses fois entre les ports français et britannique, pendant près d'un mois, jusqu'au jour fatal, où dans une zone de mouillage, il manœuvre pour débarquer 110 marines.

Nous sommes le 2  juillet 1944, à 3 nautiques au large de vierville sur mer, là où il y a moins d'un mois, la première division d'infanterie des états unis à débarqué, et il est bientôt 18h00.

La zone est censée être sure puisque depuis près d'un mois, c'est le ballet incessant des dragueurs de mines qui sécurisent les abords des cotes normandes, de Barfleur au Havre,

et les sous marins, n'osent pas s'aventurer si près, en eaux peu profondes

Puis d'un seul coup, deux violentes explosions entre la cale n°4 et n°5  juste au dessus de la quille, soulèvent l'arrière du bateau hors de l'eau  éjectant plusieurs barges de débarquement de leur rampe de lancement.

L'eau inonde la salle des machines.

Et tandis que les blessés sont évacués dans des canots, l'arrière se brise rapidement .

Afin d'éviter que le navire dérive avant d'avoir terminé l'évacuation, le Capitaine ordonne que l'on mouille les 2 ancres tandis qu'il irait mettre son plus bel uniforme ,

tradition dans la marine anglaise.

Puis le navire gite d'un coup , alors, le commandant donne l'ordre d'évacuer.

Il est 18:35 quand il embarque sur la dernière vedette, le bateau chavire alors sur tribord et coule en faisant 7 victimes

tuées pendant les explosions.

à 19 h00, l'empire broasword à disparu 


Il y a maintenant 60 ans les troupes alliées débarquaient sur les cotes de Normandie, au cours de l'opération Neptune

et c'est l'un des navires de cette opération que nous allons découvrir aujourd'hui:

l'empire broasword, qui coule le 2  juillet 1944, à 3 nautiques au large de vierville sur mer, emportant 7 hommes avec lui.

*******************************

Depuis la guerre cette grosse épave, considérée à juste titre, vue sa taille comme danger à la navigation est signalée par une bouée.

une grosse bouée cardinale Jaune et noire

A 3 milles au nord de Omaha beach, par environ trente metres de fond suivant les marées,

c'est un site de plongée très visité dans la région car il permet l'accès à plusieurs niveaux de plongée.

L'arrière du navire repose par un peu moins de trente mètres de fond et l'étrave était, il y a encore quelques années à moins de 10  metres au dessous de la surface.

Elle est Orienté E/W. et couchée sur le flanc tribord,

on peu distinguer trois morceaux distant d'une quinzaine de mètres chacun, l'arrière étant cassé au niveau de la salle des machines.

L'accès aux chaudières et à la salle des machines est possible mais très dangereux sur cette section instable, constamment en mouvement à cause des marées.

La passerelle est complète mais à l'envers et la plus part des compartiments sont encore intacts et très accessibles.

Par contre comme beaucoup d'autre dans ces eaux peu profondes, soumises aux courant, et à l'afflux de sédiment des rivières, elle commence à se détériorer ce qui rend donc dangereux une plongée à l'intérieur.

j'y ai plongé pour la première fois, il y a un quinzaine d'années, et je me souviens que l'on pouvait y voir les canons anti aériens de 20mm encore en bon état mais prés à tomber dans l'épave.

Et c'est un chalutier de Dieppe qui m'y emmena une autre fois pour aller chercher ses dragues à coquilles coincées dans l'épave.

Et par chance l'eau est claire, ce matin de décembre.


Il y a maintenant 60 ans les troupes alliées débarquaient sur les cotes de Normandie, au cours de l'opération Neptune

 1 mois après le débarquement l'empire broasword, coule le 2  juillet 1944, à 3 nautiques au large de vierville sur mer, emportant 7 hommes avec lui.

*************************************

Il ne fait pas très chaud ce matin de décembre, mais il faut y aller car les coquilles st jacques sont abondantes en baie de seine à cette saison, et le chalutier de Dieppe qui a perdu sa drague doit la récupérer au plus vite.

Nous partons donc de Grandcamps, et filons directement vers la bouée Empire broasword, à quelques milles de là, dans le nord est.

Le temps est clair et nous retrouvons rapidement le câble de la drague

je plonge directement dessus.

Dès les premiers mètres je sais que ce sera une plongée exceptionnelle, car à peine descendu j'aperçoit les superstructure de l'épave.

Fantastique, je n'avais jamais vu l'empire comme cela, j'en oublie presque pourquoi je suis venu.

Le spectacle est magique, on peur voir quasiment un morceau entier du navire

Par chance, la drague est juste coincée en dessous le bord de l'épave, et un deuxième câble  fixé dessus va permettre de la ressortir.

ce qui me donne largement le temps de parcourir les deux premiers morceaux, près de l'étrave.

Le fond est parsemé de munitions, des douilles de 20mm, et dans une eaux claire comme celle ci, j'ai envie de m'aventurer plus loin, j'aperçoit une entrée, me faufile, tombe nez à nez avec un gros congre qui me fait sursauter, je le laisse tranquille et ressort de l'autre coté, ou des milliers de godes tournent en rond attendant que je remue un peu de sédiment pour voler de la nourriture.

Je refait le tour du deuxième morceaux reviens au premier, mais il est déjà temps de remonter.

Je ne suis jamais retourner sur l'empire Broasword depuis, et ce n'est peut être pas plus mal, car ainsi j'en garde un souvenir exceptionnel, et je ne retrouverais peut être jamais une telle visibilité dans cette partie de la baie de seine.

 

 

 

 © 2005 CERES - Tous droits réservés  - All rights reserved